logo les éditions du lampion

Pieds de fables a quatre mains

 

Les auteurs

Tels sont les quelques vers d’Arnault en son Prologue, reconnaissance posthume à l’égard de La Fontaine et de ses fables. A l’instar d’Arnault, de nombreux fabulistes parmi les plus emblématiques, Florian et l’abbé Aubert, dont nous présentons ici un choix de textes, ont suivi la voix du maître pour le plaisir des enfants et des plus grands.
De jolies fables écrites à «trois mains», à lire et à relire, servies par l’espiègle Marie Capriata.

Les fables présentées dans ce recueil sont extraites des livres suivants :
Fables de V. A. Arnault, 1812, Chaumerot, Paris.
Fables de Florian, réédition 1889, Garnier Frères, Paris.
Fables nouvelles de l’Abbé Aubert, 4ème édition, 1773, Moutard, Paris (avec Approbation & Privilège du Roi).

Extrait

Amis, dans la riante plaine
Qu’Ésope ensemença jadis,
J’ai ramassé quelques épis,
Après Phèdre, après La Fontaine

Récolte d’un pauvre glaneur,
Ces épis ne sont pas superbes :
Ce sont des brins et non des gerbes,
Qu’on trouve après le moissonneur.

N’importe, et Dieu me le pardonne !
Quand je vois mon petit trésor,
Je me trouve assez riche encore,
Et je n’ai rien pris à personne.

les autres recueils:

Pieds de fables à quatre mains
Contes canadiens,
La fête à Amalfi,
Le Clan des Suppliciés

retour aux editions
liens